L’unité de mesure CUN (寸) dans la médecine traditionnelle chinoise

Dans la médecine traditionnelle chinoise, pour repérer les points d’acupuncture, l’unité de mesure est le CUN (), précisé dans le livre « Qian Jin Yao Fang » (千金要方), écrit par Sun SiMiao (541-682). Chaque partie du corps humain a été divisé en hauteur comme en largeur en un certain nombre de segments égaux. Chaque segment est un CUN. Par exemple, la face interne de l’avant-bras aura le même nombre de CUN, 12 CUN, que ce soit un bébé ou un adulte. Dans la pratique, selon les zones de travail, une des méthodes que l’on utilise est de mesurer avec la main et les doigts du patient, pour déterminer des points d’acupuncture. Chacun a donc ses propres unités CUN. Chaque système de mesure permet de déterminer approximativement la zone dans laquelle se situe le point d’acupuncture. La position exacte est à ressentir à la palpation.

unité CUN

1 CUN () : 1. La largeur de la dernière phalange du pouce, ou longueur de la deuxième phalange du majeur

blog 1 cun

1.5 CUN () : La largeur de l’index et du majeur réunis à la hauteur de la 2ème phalange.

blog 1.5 cun

2 CUN () : La largeur de l’index, le majeur et l’annulaire réunis à la hauteur de la dernière phalange.

blog 2cun

3CUN (: La largeur de l’index, du majeur, de l’annulaire et du petit doigt réunis à la hauteur de la 2ème phalange.

blog 3cun

 

 

Le bien-être par se peigner

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la tête est la réunion de yang. Les méridiens sont distribués partout dans notre corps comme un réseau. Huit méridiens, plus de quarante points d’acupunctures passent par notre visage et notre tête. Se peigner régulièrement peut stimuler les méridiens de la tête et les points d’acupunctures, peut favoriser la circulation sanguine, déboucher les stagnations dans les vaisseaux, harmoniser le yin et le yang, apporter de l’énergies au cerveau, rendre notre réflexion plus rapide, l’esprit plus vif et nous permet de prévenir de nombreuses maladies.

梳子5Tous les méridiens du Yang sont gérés via notre tête. Tous les Qi sont dirigés vers la tête, il est très important qu’ils soient bien nourris, et surtout qu’ils ne soient pas bloqués.

Si les méridiens de la tête sont bloqués ou bouchés, les risques d’infarctus, d’accidents vasculaires deviennent plus importants. C’est pourquoi, si nous nous peignons plus souvent, nous pouvons prévenir efficacement de ces maladies.

En se peignant, nous pouvons favoriser la circulation du sang. Nous pouvons également améliorer la santé du cerveau, améliorer la vue, améliorer l’insuffisance de sang de la tête et ainsi soulager les maux de tête, les vertiges, lutter contre l’insomnie, la neurasthénie, l’Alzheimer, les rhumes, hypertension et autres maladies.

Par ailleurs, se peigner peut non seulement traiter les problèmes de chute des cheveux, il peut aussi traiter des cheveux blancs, des cheveux ternes et des problèmes de pellicules. Quand le flux des méridiens de la tête circule normalement, ceci améliore les fonctions du foie et des reins, le Qi devient de plus en plus présent, les cheveux deviennent donc plus beaux.

Méthode :

  • Se peigner tous les jours, utiliser de préférence des peignes en acajou, corne de vache, ou des matières naturelles. Eviter les matières plastiques, qui produisent de l’électrique statique. Les dents de peigne devraient être douces, larges, pour éviter d’arracher les cheveux, blesser le cuir chevelu.
  • Le matin après se lever et le soir avant se coucher environ 10 minutes chaque fois, et encore mieux si vous pouvez vous peigner à midi.
  • Se peigner avec un peu de force, jusqu’à ce que la chevelure chauffe, ainsi le yang Qi peut mieux circuler. Une sensation d’engourdissement du cuir chevelu est idéale.
  • Il faut toujours se peigner de l’avant vers l’arrière, du front jusqu’au cou, du sommet de la tête vers les deux côtés.
  • La force doit être modérée et le mouvement doit être lent et doux.

Précaution :

  • Ne pas se peigner juste après le repas, pour ne pas influencer la digestion,
  • Pour les personnes qui s’enrhument facilement, se peigner surtout le méridien de la vessie.
  • Pour des personnes ayant des problèmes d’estomac, intestin, surtout se peigner la zone en haut du front, à la racine des cheveux, de gauche à droite, et de droite à gauche, ainsi de suite.
  • Pour des personnes qui ont des maux de têtes, des étourdissements, et pour prévenir la maladie d’Alzheimer, se peigner surtout le méridien Dumai, qui parcourt la ligne centrale de la tête.
  • Pour le bien-être quotidien, se peigner de devant à l’arrière, de centre Bai Hui, (point cent réunion, DM 20) vers les deux côtés, les oreilles.

Pour avoir une bonne santé, il faut d’abord fluidifier les méridiens de la tête. Se peigner est la façon la plus simple, la plus directe et la plus efficace. Prendre l’habitude de bien se peigner et persévérer peut non seulement augmenter les défenses naturelles, mais aussi éviter toute sorte de soucis lié aux maladies. Plus vous vous peignez, plus vous serez en forme, l’important c’est de persévérer.

 

Wenli Deng

 

Le traitement de l’infertilité féminine par le moxa

Lorsque le désir d’avoir des enfants se fait sentir et que le bébé tarde à venir, on se pose forcement des questions. Les causes d’infertilité peuvent être nombreuses, comme par exemple se coucher tard la nuit, boire de l’eau froide, de l’eau avec glaçons en été, la température de climatisation qui est trop basse en été, que l’on n’est pas assez couvert quand il fait froid dehors, des effets secondaires des certains médicaments, du tabac, de l’alcool, le stress, l’obésité, ou un régime trop restrictif…

Selon la médecine traditionnelle chinoise, pour la plupart des cas d’infertilité féminine, la cause principale est que la température du ventre et de la région du bassin est trop basse, ce qui perturbe les fonctionnements des organes, et peut provoquer des cycles irréguliers, absence de règles, des perturbations endocriniennes. Par exemple, si l’on plante des graines dans des sols froids, gelés, la graine a beaucoup moins de chance de pousser par rapport à la même graine plantée au printemps, quand il commence à faire beau et que la température de la nature remonte. Vous pouvez essayer de ressentir la température de votre corps, si vous posez votre main sur votre ventre, si vous êtes frileux, si vous avez souvent froids aux mains ou aux pieds… Certaines habitudes, comme par exemple, si nous buvons de l’eau glacée en été, l’estomac utilise son énergie pour chauffer l’eau glacée à la température intérieure du corps, ainsi, petit à petit, l’énergie de yang est trop usée pour réchauffer, l’estomac deviens de plus en plus faible, la température intérieure du corps devient trop basse.

Le rôle du moxa est de chauffer le corps, tonifier le yang, qi original, dissiper les stases, le froid, faciliter les circulations du qi et sang, ainsi l’ensemble des organes du corps peut mieux fonctionner, donc faciliter la fertilité.

Beaucoup de cas d’infertilité en chine sont résolus après quelques mois de moxa quotidien de 30 minutes pour les couples.

Points principaux en moxa pour l’infertilité féminine :

Blog 4Point Zhong Wan (中脘 , RM12) est à 4 CUN (largeur de 5 doigts) au-dessus du nombril, au centre de l’estomac sur l’axe central avant du corps ; ce point est appelé centre de l’estomac en Chinois.

Point Zhong Ji (中极, RM3) est situé à 4 CUN (largeur de 5 doigts) au-dessous du nombril, sur la ligne médiane du ventre ; ce point est appelé pôle du centre en Chinois.

Point Zi Gong (子宫) deux points situés à 2 CUN (largeur de 3 doigts) latéralement au Point Zhong Ji RM3 ; ces points sont appelés l’Utérus en Chinois.

Point Ming Men (命门 DM4) est situé à la même hauteur que le nombril mais sur la colonne vertébrale, ce point est appelé Porte de la Vie en Chinois.

Nombre de séances : 30 minutes par point par séance, 1 ou 2 séance(s) par jour pendant 10 jours. Arrêter pendant 3 à 5 jours. Renouveler plusieurs séries selon la nécessité. Au cas où le temps vous manque pour réaliser une séance complète d’un seul tenant, il est possible de la réaliser en deux fois (matin et soir par exemple, voire le lendemain) en faisant une première moitié la première fois jour et le restant la seconde.

Mode d’utilisation conseillée : le point Zhong Wan, avec un pot à moxa. Le Point Zhong Ji et les Points Zi Gong, avec une boite à moxa en bois couvrant les 3 points. Le Point Ming Men, avec un pot à moxa ou un HuLu à moxa.

Après la moxibustion, la température intérieure du corps est trop élevée pour la fertilité. Il est conseillé d’attendre le lendemain quand la température intérieure du corps est redevenue normale.

Pensez à boire un verre d’eau tiède (tisane, thé…) pour réhydrater votre corps après la moxibustion, évitez de boire de l’eau froide. Couvrez-vous bien, si vous devez sortir.

 

Wenli Deng

Les bienfaits des moxas

Dans la médecine traditionnelle chinoise, les évolutions des différentes maladies, le plus souvent, commencent par un vide de yang (vide de chaleur), donc le froid, puis ensuite humidité cumulée, après stagnation (du qi, sang, liquides), après devenu tumeur, cancer . Neuf cancers sur dix commencent donc par un vide de yang, autrement dit qi et le sang circulent moins bien, et risquent de stagner dans certains endroits du corps. Par exemple la plupart des douleurs sont dues à la stagnation de froid et humidités localement.

Nous savons tous qu’il fait froid en hiver. C’est à cette saison, lorsqu’il fait froid, le sol gelé, les arbres perdent leurs feuilles, que nous avons plus tendance d’attraper froid, d’avoir le nez bouché, de Les bienfaits des moxas, , la moxibustion, la médecine traditionnelle chinoise,tousser, d’attraper un rhume ou la grippe etc. Alors que lorsqu’il fait beau, que le soleil brille, que la température est agréable, la végétation pousse bien, le corps humain se porte mieux également et nous sommes moins malades. Dans la plupart des cas d’infertilité, la cause principale est que la température du ventre et de la région bassin est trop basse. De même que si l’on plante des graines dans des sols froids, gelés, la graine a beaucoup moins de chance de pousser par rapport à la même graine plantée au printemps, quand il commence à faire beau et que la température de la nature remonte. Beaucoup de cas d’infertilité en chine sont résolus après quelques mois de moxa quotidien de 15-20 minutes pour les couples. Vous pouvez essayer de ressentir la température de votre corps, si vous posez votre main sur votre ventre, si vous êtes frileux, si vous avez souvent froids aux mains ou aux pieds… L’homme vit dans l’univers, notre corps peut être impacté par les changements de saisons, de température, par des pervers extérieurs comme le vent, le froid, la chaleur, l’humidité, la sècheresse et le feu etc. Nous pouvons utiliser le moxa pour nous aider.

Pourquoi le moxa a des bons résultats ? Le rôle du moxa n’est pas de traiter certaines bactéries, microbes, virus, etc…, son rôle est de renforcer le qi original. Quand le qi original du corps est devenu faible, suite aux agressions extérieures, il ne peut pas assumer correctement son rôle de défendre et protéger le corps. Le moxa produit une chaleur très proche de celle du soleil, permet de tonifier le qi original, donc le system immunitaire est renforcé, les symptômes des maladies disparaissent petit à petit, le corps regagne son état de bonne santé.

Le moxa est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 3000 ans, un proverbe chinoise très connu dit : « trois ans de moxa dans la maison, pas besoin de voir les médecins » (家有三年艾,医生不用来). La moxibustion peut ajuster l’équilibre yin yang, améliorer l’état global du corps. Il a des très bons résultats sur des maladies courantes, ainsi que sur des maladies plus graves Dans le livre « Huang Di Nei Jing » (黄帝内经), le plus ancien et le plus important ouvrage de la médecine traditionnelle chinoise, il est écrit : « Pour tout ce que l’acupuncture n’arrive pas à soigner, la moxibustion est la dernière solution. » Dans le livre, « Bian Que Xin Shu » (扁鹊心书), par un médecin très connu de l’histoire de la médecine traditionnelle chinoise, Bian Que (BC401 – BC310), il est écrit : « La moxibustion peut sauver la vie des maladies plus graves »

La moxibustion a des effets incroyables, elle peut diminuer l’inflammation, dissiper les stases, la chaleur, le froid, a des très bons résultats non seulement sur des maladies courantes comme des rhumes, grippes, fièvres, douleurs, mais aussi sur des maladies plus graves comme cancer etc.

 

Wenli Deng

Maison du Moxa – Vente en Ligne

 

images-site-03

Maison du Moxa est un site de vente en ligne créé par moi-même, Wenli, d’origine chinoise et qui après une dizaine d’année en France aimerais bien partager avec vous ma passion concernant la

culture traditionnelle chinoise, la médecine chinoise, la santé et bien-être naturel. Un monde harmonieux, commence par une vie harmonieuse de chacun d’entre nous.

Grandi et baigné dans la culture et les traditions chinoises, j’ai hérité des riches connaissances qui sont devenu mes habitudes et astuces de la vie quotidienne. Par exemple préparer des plats avec des concombres amers en été quand il fait très chaud à Pékin, cuire à la vapeur des poires au miel quand mes enfants toussent après avoir pris froid, préparer une boisson au gingembre, sucre de canne et dates chinoises pour réchauffer le corps et apaiser un rhume en hiver, ou bien chauffer avec un rouleau de moxa pour chasser le froid, l’humidité accumulés dans le corps, ou soulager des douleurs.

J’essaie de traduire mes connaissances, des pensées philosophiques chinoises en Français, avec l’aide de mon mari qui n’a pas beaucoup de temps disponible après son travail. Ne vous étonnez pas s’il y a des fautes d’orthographe, n’hésitez pas à m’envoyer quelques petits mots pour les corriger.

Wenli Deng

Zhen Jiu (针灸)

Zhen Jiu (针灸), le mot le plus utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise  est traduit en Français, acupuncture (zhen, 针) et la moxibustion (jiu, 灸). Ces deux techniques thérapeutiques sont utilisées depuis des siècles et très réputées  l’une comme l’autre dans la médecine traditionnelle chinoise. La moxibustion consiste à réchauffer, à l’aide des moxas, un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau, réchauffer les méridiens, dissiper les froids, les humidités, équilibrer le yin et yang et renforcer le système immunitaire.

images site 02Les Chinois ont recours à la méthode de la moxibustion depuis plus de cinq milles ans. Dans le plus ancien ouvrage médicinale « Huang Di Nei Jing » (黄帝内经),  il est clairement stipulé : « Tout ce que l’acupuncture n’arrive pas à soigner, la moxibustion est la dernière solution. »

Wenli Deng